* Légende

Critères d’organisation de l'inventaire

Une collection sans la documentation adéquate de ses objets n'exploite que la moitié de son potentiel. J'ai donc repris dans un inventaire les informations instrumentales les plus importantes. Les indications suivent les recommandations d'Arnold Myers*, Cambridge, bien que ce soit dans une forme fortement simplifiée. Les informations sélectionnées et les photos permettent ensemble une caractérisation suffisante des objets, mais ne comprennent pas les données ne pouvant être obtenues que par un travail de longue haleine. Il en résulte inévitablement des incertitudes - marquées par (?) - , des erreurs et des lacunes. Pour ces raisons, les ajouts et corrections sont les bienvenus. Les instruments sont disponibles pour re-cueillir les détails manquants et importants pour les scientifiques ou les facteurs de flûtes. *Arnold Myers, Cataloguing Standards for Instrument Collections, in: CIMCIM Newsletter No. XIV, 1989

L'accès aux différentes entrées d'inventaire sous l’onglet « inventaire » se fait via une liste dans laquelle tous les objets de collection sont réperto-riés avec leur numéro d'objet, une brève descrip-tion, leur année de construction et, éventuellement l’indication de leur échantillon sonore. Cette liste se structure par modèles de flûtes : Elle commence d’abord par les flûtes sans clé et mène aux flûtes Böhm ainsi qu’ aux différents membres de cette famille d’instruments en passant par des instruments de une à plusieurs clés en-suite aux flûtes tierce et piccolos, aux flûtes altos et basses et enfin aux fi-fres.

Chaque entrée d'inventaire comprend la description de l'objet, son évaluation ainsi que des informations sur le fabricant. Des explications plus détaillées sur ces informations se trouvent dans la légende. L'évaluation des instruments en fonction de leur état, de leurs caractéristiques de jeu et de leur rareté est effectuée avec une „ note “ de 1 à 3 points chacune. Ceci fournit la base d'une évaluation approximative des instruments : plus la somme des trois critères est élevée, plus leur valeur de collection est élevée. Toutefois, celle-ci ne doit pas être assimilée à sa „valeur d'utilisation“ : La question de savoir si et dans quelles conditions un instrument original peut être joué doit être clarifiée au cas par cas.

L'évaluation des caractéristiques de jeu - en parti-culier la caractérisation du son - dépend ,sans aucun doute, fortement du joueur. Afin d'obtenir une certaine uniformité dans l'évaluation subjective, toutes les flûtes ont été jouées par la même per-sonne (Anne Pustlauk) et l’entrée correspondante dans l'inventaire a été formulée en dialogue avec le collectionneur (Ulrich Halder). Une fois de plus, il est devenu évident à quel point il est difficile de caractériser un son en mots, car il nous manque largement un vocabulaire “standardisé„ correspondant.

  • von admin